INFOS
Economie | Par Rabah Iguer | 06-03-2017

Pour non respect des normes et de la législation

Plusieurs produits importés refoulés aux frontières

Le contrôle rigoureux aux frontières des produits de consommation et équipements importés a permis de bloquer différentes cargaisons ne répondant pas aux normes et/ou à la législation en vigueur encadrant le commerce extérieur et les activités d’importation

Le contrôle rigoureux aux frontières des produits de consommation et équipements importés a permis de bloquer différentes cargaisons ne répondant pas aux normes et/ou à la législation en vigueur encadrant le commerce extérieur et les activités d’importation. Ainsi, une cargaison de 27 tonnes de poudre de lait en provenance de la Nouvelle Zélande a été refoulée début mars au port de Ghazaouet (Tlemcen) par les services de contrôle aux frontières, a-t-on appris hier de la Direction régionale du commerce d’Oran. «Cette cargaison d’une valeur de 8 millions de dinars, en provenance de la Nouvelle Zélande, a été refusée d’admission au port en raison de sa faible proportion en matière sèche», a indiqué à l’APS le chef de service chargé du suivi, de l’évaluation et du contrôle des activités commerciales à la Direction régionale du commerce d’Oran, Fouad Helaïli. Le refoulement de la marchandise a été décidé après analyse de la qualité physico-chimique du produit, une teneur jugée en deçà des normes alimentaires par le Centre algérien de contrôle de la qualité et de l’emballage (Cacqe), a-t-il expliqué.

Par ailleurs, une quantité de complément alimentaire (389 kilogrammes) en provenance de France, d’une valeur de 2 millions de dinars, a été refusée d’admission à l’aéroport international Ahmed-Benbella d’Oran par les services de contrôle aux frontières pour étiquetage illisible, a ajouté le même responsable. Le bilan de février dernier de la même direction régionale fait également état d’un refus d’admission, au port sec d’Es-Sénia, d’une cargaison de 20 tonnes de poissons surgelés d’une valeur estimée à 7 millions de dinars, en provenance de Chine pour défaut d’étiquetage, ainsi qu’une cargaison de 6 tonnes de bonbons, d’une valeur de 2 millions de dinars en provenance de Turquie pour une infraction liée à l’absence de mention de la raison sociale sur l’étiquetage. Un lot de climatiseurs d’une valeur de 7 millions de dinars, en provenance de Malaisie, a été également refoulé, durant le mois de février au port de Ghazaouet, pour absence de certificat de garantie, a-t-on indiqué de même source.

La Direction régionale du commerce d’Oran regroupe les directions de commerce des wilayas d’Oran, de Sidi Bel Abbès, de Mostaganem, d’Aïn Témouchent et de Tlemcen.

R. I.

Réactions (0)