INFOS
Culture | Par Algérie presse service | 09-03-2017

Avec une exposition collective d’art plastique

Une quarantaine d’artistes inaugureront le musée d’art moderne d'Oran

Une quarantaine d’artistes plasticiens, miniaturistes et sculpteurs de l’Oranie prendront part à l’exposition inaugurale du Musée d’art moderne d’Oran (Mamo), prévue le 21 mars prochain, a indiqué le comité d’organisation de l’événement.

Une quarantaine d’artistes plasticiens, miniaturistes et sculpteurs de l’Oranie prendront part à l’exposition inaugurale du Musée d’art moderne d’Oran (Mamo), prévue le 21 mars prochain, a indiqué le comité d’organisation de l’événement. Les préparatifs de ce double événement (inauguration et exposition) vont bon train, ont affirmé le directeur du musée national Ahmed-Zabana, Salah Amokrane, et la directrice du Musée national des Beaux-arts d’Alger, Dalila Orfali, chargés de l’organisation. Cette «grande exposition» est répartie en deux sections, la première rend hommage aux anciens peintres, qu'ils soient disparus ou vivants, a indiqué Mme Orfali, ajoutant que les musées Ahmed-Zabana et des Beaux-arts d’Alger participeront avec leurs collections. Un hommage sera ainsi rendu à des peintres disparus comme M'hamed Issiakhem, Abdelhalim Hemch, Guermaz Abdelkader et Benantar Abdellah. D’anciens peintres encore vivants figurent aussi parmi les artistes auxquels cette exposition est dédiée, à l’instar de Bachir Yelles, un des protagonistes de la peinture algérienne contemporaine et Denis Martinez, un natif d'Oran en 1941, qui a choisi de rester en Algérie après l’indépendance et qui sera présent le 21 mars, a-t-on indiqué. Un hommage sera également rendu à Mesli Choukri, né en 1931 à Tlemcen, considéré comme l’un des fondateurs de l’art moderne en Algérie. Pour des raisons de santé, il ne sera pas présent à cet événement, selon les organisateurs.

L'exposition comportera des tableaux inédits (jamais vus par le grand public), tels que deux du premier peintre algérien à intégrer une école des Beaux-arts, en l’occurrence Abdelhalim Hemch (1908-1979), a souligné Mme Orfali. Ces deux tableaux, mis à disposition par l’Office de gestion des biens culturels (Ogbc), seront ainsi exposés pour la première fois lors de l’exposition inaugurale du Mamo.

La deuxième section, consacrée à l’art contemporain de l’Ouest algérien, verra la participation d’artistes plasticiens de différentes régions de l’Oranie dont Zoubir Hellel, Mekki, Hachemi Amer et Khadidja Seddiki. La sculpture sera également au rendez-vous avec plusieurs sculpteurs contemporains, à l’instar de Aggab Abdelkader de Relizane, a ajouté M. Amokrane.

APS

Réactions (0)