INFOS
Sport | Par Algérie presse service | 19-03-2017

Ligue 1 Mobilis : Harrag met un terme à 450 minutes de disette

L'USMH stoppe l'hémorragie 

L'USM El Harrach a retrouvé le chemin des filets vendredi sur le terrain du MO Béjaïa (1-0) après 450 minutes de disette, renouant pour l'occasion avec la victoire qui fuyait le club depuis le 2 février dernier quand il l'avait emporté à domicile contre la JS Kabylie (1-0).

L'USM El Harrach a retrouvé le chemin des filets vendredi sur le terrain du MO Béjaïa (1-0) après 450 minutes de disette, renouant pour l'occasion avec la victoire qui fuyait le club depuis le 2 février dernier quand il l'avait emporté à domicile contre la JS Kabylie (1-0).

Un coup franc direct des 25 mètres botté magistralement par le milieu de terrain Chemseddine Harrag à la 90e+3 minute du match face aux «Crabes» vendredi dans le cadre de la 24e journée, a permis au club banlieusard de la capitale de s'adjuger trois points inespérés lui ayant permis de stopper l'hémorragie.

Les Harrachis, incapables de gagner pendant cinq matchs, avaient sombré dans le doute. Le danger de la relégation commençait d'ailleurs à les guetter, d'où cette pression terrible qui pesait sur les épaules des coéquipiers du capitaine Younes Sofiane.

Cette situation coïncidait avec la montée au créneau du staff technique et des joueurs qui  réclamaient leurs salaires impayés depuis plusieurs mois. Pis, l'entraîneur en chef, Boualem Charef, a même boycotté deux séances d'entraînement, alors que l'un de ses assistants, à savoir Hassen Benomar, en poste depuis six ans, a carrément jeté l'éponge.

Dans une telle conjoncture, les trois points ramenés de la pelouse de la lanterne rouge deviennent tout simplement très précieux.

«On a su empocher les trois points du match et cela va nous faire beaucoup de bien pour la suite. Il ne faut pas oublier que nous sommes passés par des moments très compliqués, mais avec cette victoire, on va souffler et aborder sous de meilleurs auspices la suite du parcours pendant lequel on va essayer d'assurer notre maintien le plus tôt possible», a déclaré M'hamed Haniched, l'un des membres du staff technique d'Essafra.

L'USMH occupe provisoirement la 8e place avec 31 points, mais a joué tous ses matchs contrairement à la quasi-totalité des autres pensionnaires de l'élite dont certains ont jusqu'à 4 rencontres en moins.

APS

Réactions (0)