INFOS
Evénements | Par Hasna Yacoub | 21-03-2017

Dans un  message de félicitations adressé à son homologue Béji Caïd Esebsi

Bouteflika réitère la volonté de l'Algérie d'approfondir sa coopération avec la Tunisie

Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a réaffirmé dans un message de félicitations adressé à son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays, la volonté de l'Algérie d'approfondir les relations de concertation et de coopération entre les deux pays et de les promouvoir au rang d'un partenariat stratégique dans divers domaines, dans le cadre des aspirations des deux peuples. «Il m'est agréable, au moment où le peuple tunisien frère célèbre le 61e anniversaire de son indépendance de vous présenter au nom du gouvernement et du peuple algériens et en mon nom  personnel, nos chaleureuses félicitations et nos vœux les meilleurs de santé et de bien être pour vous même et davantage de progrès et de prospérité pour le peuple tunisien frère sous votre  direction éclairée», a écrit le président Bouteflika dans son message.

Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a réaffirmé dans un message de félicitations adressé à son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays, la volonté de l'Algérie d'approfondir les relations de concertation et de coopération entre les deux pays et de les promouvoir au rang d'un partenariat stratégique dans divers domaines, dans le cadre des aspirations des deux peuples. «Il m'est agréable, au moment où le peuple tunisien frère célèbre le 61e anniversaire de son indépendance de vous présenter au nom du gouvernement et du peuple algériens et en mon nom  personnel, nos chaleureuses félicitations et nos vœux les meilleurs de santé et de bien être pour vous même et davantage de progrès et de prospérité pour le peuple tunisien frère sous votre  direction éclairée», a écrit le président Bouteflika dans son message. «Cet événement glorieux est l'occasion d'évoquer les sacrifices du peuple tunisien pour l'affranchissement du joug colonial et le recouvrement de sa souveraineté nationale et de remémorer la lutte commune de nos deux peuples frères pour la liberté et la dignité», a ajouté le chef de l'Etat. «C'est aussi l'occasion, a souligné le président Bouteflika, de réfléchir ensemble sur les voies et moyens de multiplier les efforts en vue de consolider les liens historiques de fraternité et de renforcer la coordination et la concertation au service des intérêts suprêmes de  nos deux pays et de nos deux peuples frères». «Je tiens à vous exprimer ma satisfaction quant à la qualité de nos relations bilatérales, tout en vous réaffirmant notre volonté d'œuvrer ensemble à leur approfondissement et à leur promotion au rang d'un partenariat stratégique dans divers domaines, dans le cadre des attentes de nos deux peuples qui aspirent à une vie digne dans l'espace maghrébin», conclut le chef de l'Etat. Rappelons que l’Algérie a toujours été aux côtés de la Tunisie notamment durant la dure période du printemps arabe. Faut-il rappeler que lors de la dernière Conférence internationale des investissements, organisée par la Tunisie, le Premier ministre Abdelmalek Sellal avait, de nouveau, affirmé que l’Algérie demeurait solidaire avec son voisin de l’Est. Une solidarité, faut-il le souligner, que l’Algérie a apportée sur un plan politique et économique, tout au long du processus démocratique de la Tunisie. Il y a lieu de citer entre autres actions menées par l’Algérie, l’aide financière de 100 millions de dollars accordée à la Tunisie à l’époque du premier gouvernement Essebsi, formé après la révolution du Jasmin, en 2011 ou encore la médiation menée par le président Bouteflika qui avait participé à dénouer la crise qui avait secoué la Tunisie après l’assassinat de l’opposant Mohamed Brahmi. Enfin, il y a la 19e session de la Grande commission mixte algéro-tunisienne qui avait adopté, rappelons-le,  une série de décisions importantes dans la coopération bilatérale économique dont l’entrée en vigueur de l’accord commercial préférentiel signé entre les deux pays, le 1er mars 2014 et l’alimentation des villes frontalières en gaz naturel algérien, notamment Sakiet Sidi Youcef, Tabarqa et Aïn Darham. Dernièrement, la 21e session de la grande commission mixte algéro-tunisienne qui s’est tenue à Tunis, a été sanctionnée par la signature de huit accords de coopération dans les domaines de la sécurité, de protection du consommateur, de l’échange des instruments de ratification de la délimitation des frontières maritimes, de la culture, des affaires religieuses, de la jeunesse et des sports, de l'emploi, de la femme, de l'enfance et des personnes âgées.

H. Y./APS

Réactions (0)