INFOS
Evénements | Par Bahia Aliouche | 04-07-2017

Mines, sous-traitance automobile et  agroalimentaire parmi les  filières prioritaires

Les opportunités d’affaires algéro-québécoises au menu

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Mahdjoub Bedda, s'est entretenu dimanche à Alger avec la vice-Premier ministre du Québec, ministre de la PME, de l’allègement réglementaire et du développement économique régional du Québec, Lise Theriault. Lors de cet entretien, les deux parties ont abordé les opportunités pour consolider la coopération bilatérale, mais aussi les grandes lignes du plan d’action du gouvernement notamment dans son volet économique, et l’importance accordée aux PME-PMI, lesquelles jouent un rôle prépondérant dans la création de l’emploi et de la valeur ajoutée, selon un communiqué du ministère.

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Mahdjoub Bedda, s'est entretenu dimanche à Alger avec la vice-Premier ministre du Québec, ministre de la PME, de l’allègement réglementaire et du développement économique régional du Québec, Lise Theriault. Lors de cet entretien, les deux parties ont abordé les opportunités pour consolider la coopération bilatérale, mais aussi les grandes lignes du plan d’action du gouvernement notamment dans son volet économique, et l’importance accordée aux PME-PMI, lesquelles jouent un rôle prépondérant dans la création de l’emploi et de la valeur ajoutée, selon un communiqué du ministère. Des filières prioritaires, ont été mises en exergue par le ministre notamment dans le secteur des mines, la sous-traitance automobile et  l’agroalimentaire, et le volet de la formation, domaine dans lequel le Canada (Québec) jouit d’une grande expertise. 

Pour sa part, Mme Theriault, qui effectue une visite en Algérie du 2 au 4 juillet en cours, a saisi cette occasion pour féliciter M. Bedda  pour  sa nouvelle mission, tout en mettant en avant l’importance de l’Algérie comme partenaire naturel pour le Québec.

Selon la vice-Premier ministre du Québec, le facteur linguistique et la forte présence de la communauté algérienne au Québec, facilite le rapprochement entre les deux communautés d’affaires. Mme Theriault a également souligné l’importance qu’accorde son gouvernement pour développer des partenariats avec des opérateurs algériens afin de pénétrer les marchés maghrébin et africain. Dans ce sens, Mme Theriault a mis l’accent sur le rôle très important des petites et moyennes entreprises dans l’économie québécoise, notamment celles créées par des femmes.

A l’issue de l’audience, M. Bedda, a indiqué à la presse que la rencontre avec la partie québécoise visait à consolider et à donner une nouvelle dynamique à la création de petites et moyennes entreprises et les startups, dans l’objectif de diversifier l’économie nationale. Le ministre a mis en avant  la grande expérience des canadiens dans ce domaine, soulignant le souhait de l’Algérie de bénéficier de cette expérience. 

A ce propos, Mme Theriault a qualifié sa rencontre avec le ministre de  l’Industrie et des Mines de très enrichissante, ajoutant que les  discussions très franches qu’ont eues les deux parties ont porté sur les  possibilités d’affaires notamment pour les petites et moyennes entreprises, et de voir de quelle manière nouer des partenariats public-privé entre les entreprises québécoises et algériennes. Elle a indiqué que des voies de collaborations ont d’ores et déjà été identifiées. «On a identifié ensemble plusieurs domaines de partenariats qui peuvent être intéressants pour les deux parties, que nous allons communiquer à nos opérateurs. Et probablement nous comptons revenir pour les concrétiser dans les meilleurs délais», a-t-elle déclaré.

B. A./APS

Réactions (0)