3 façons dont votre compagnie d’assurance maladie vous escroque

Le nombre croissant de consommateurs qui souscrivent des plans d’assurance maladie a conduit à la prolifération de fournisseurs d’assurance maladie frauduleux. Ces prestataires ciblent souvent les nouveaux retraités, les personnes âgées et les propriétaires de petites entreprises, qui ne peuvent pas négocier de meilleurs tarifs avec les assureurs légitimes. Soyez très prudent avant d’investir dans une quelconque police d’assurance maladie. Lisez ce qui suit pour avoir une idée des 3 façons dont votre compagnie d’assurance maladie peut vous escroquer.

1) Ne pas payer les demandes d’indemnisation

En général, les agents d’assurance maladie frauduleux recrutent rapidement un grand nombre de personnes en leur proposant des offres lucratives. Ils continuent à payer de petits montants de primes et des demandes de remboursement de frais médicaux, mais si le montant d’une demande de remboursement est important ou si les régulateurs les attrapent, ces compagnies illégales disparaissent comme si elles n’avaient jamais existé.

Alors, méfiez-vous si vous recevez des retards de paiement ou si votre prestataire de services vous offre de fausses excuses pour ne pas effectuer vos paiements. Si vous avez souscrit à ces régimes illégaux, vous pouvez également être responsable des factures médicales de vos employés.

2. Plans de santé sans licence

Si la compagnie à laquelle vous avez acheté votre police d’assurance maladie n’est pas agréée par le commissaire aux assurances de l’État, vous pouvez avoir des problèmes. Si toutes les protections de la réglementation des assurances ne s’appliquent pas à votre prestataire de services, il se peut que la société soit bidon. Dans ce cas, votre prestataire de services vous escroque en vendant des plans de santé non agréés.

Les agents d’assurance ne sont pas autorisés à vendre un plan ERISA ou syndical légitime, car la loi fédérale les régit. Par conséquent, si votre agent d’assurance tente de vous tromper en vous vendant un plan ERISA ou syndical, signalez-le au département des assurances de votre État.

3. Couverture inhabituelle offerte à des taux inférieurs

Si l’on vous propose une couverture inhabituelle, indépendamment de votre état de santé, et ce, à un taux inférieur et avec beaucoup plus d’avantages par rapport à d’autres assureurs, il est temps pour vous d’appuyer sur le bouton de panique. Ne vous laissez pas berner par l’offre lucrative, sinon vous risquez de vous faire rouler. Les escrocs ont pour objectif de collecter des sommes considérables le plus tôt possible et essaient donc de vendre un maximum de polices à des prix attractifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *