Aide juridique militaire pour un cas d’invalidité aux États-Unis

Ce n’est plus une surprise pour les militaires de devenir invalides dans certains cas. Si vous êtes un militaire blessé, vous ne pouvez pas remplir vos obligations et vos devoirs. Très vite, le PEB ou Physical Evaluation Board traitera vos papiers pour le système d’invalidité de l’armée. Lorsque le PEB procédera à l’évaluation, vous serez totalement démuni car vous devrez accomplir et respecter de nombreuses tâches. Dans ce cas, vous bénéficierez grandement d’une aide juridique militaire.

Quelle procédure ?

Lorsque le PEB procède à l’évaluation, le militaire handicapé doit se conformer aux règles administratives, juridiques et médicales. Si vous êtes tout seul et que vous ne cherchez pas d’aide, vous devrez agir comme un médecin, un avocat et un cryptographe afin de déchiffrer ces choses.

Des programmes pilotes sont également menés actuellement avec les examens physiques, ce qui rend la situation plus confuse pour le membre du service handicapé. Avec l’aide d’une assistance juridique réputée, vous pouvez facilement franchir les cinq étapes.

Les cinq étapes à suivre

La première étape consiste à choisir un avocat réputé pour vous aider dans votre affaire. N’oubliez pas que lorsque vous recherchez des avocats localement ou sur Internet, beaucoup prétendent être des experts en matière de conseil juridique. Vous n’êtes pas obligé de croire à leurs affirmations. Vous devez immédiatement vérifier et contrôler leurs antécédents. Vous devez vous assurer que vous n’avez affaire qu’à des avocats qualifiés.

Il existe certains sites web que vous pouvez consulter pour vérifier le professionnalisme et les antécédents des avocats. Ces sites procèdent à des évaluations des avocats afin de déterminer leur intégrité et leur crédibilité. Vous devez également vérifier s’il y a des antécédents de mauvaise conduite ou de négligence. Un avocat de bonne réputation vous donnera des références de clients passés que vous pourrez vérifier. Après avoir comparé et vérifié différents avocats, vous pouvez maintenant déterminer le meilleur.

L’étape suivante consiste à fixer un rendez-vous avec l’avocat. Vous devez être capable de définir tous vos objectifs et de les rendre clairs pour l’avocat. Celui-ci devrait être en mesure de vous donner des conseils appropriés pour atteindre vos objectifs. Quelle voie voulez-vous choisir : la retraite pour invalidité ou le retour au travail ?

Laissez votre avocat examiner vos derniers dossiers médicaux. Comme l’avocat connaît déjà les lois sur l’invalidité de l’armée, il peut évaluer votre situation et trouver une bonne solution. Obtenez tous les dossiers médicaux pertinents afin que votre avocat puisse aller jusqu’au bout.

La troisième étape consiste à apprendre les différentes règles du PEB. Votre avocat peut vous familiariser avec les différentes règles et instructions. Vous devez également connaître votre état de santé et l’accepter afin de pouvoir aider votre avocat au fur et à mesure de l’avancement du dossier.

La quatrième étape consiste à prendre soin de vous. Certaines personnes ont tendance à tout confier à leur avocat, mais vous ne devriez pas le faire. Vous devez être capable d’accepter vos limites et faire tout ce qui est en votre pouvoir pour remédier à votre état.

La cinquième étape consiste à identifier les preuves non médicales qui pourraient être utilisées contre vous par le PEB. Si vous ne voulez pas prendre votre retraite, vous devez être en mesure de prouver au PEB que votre blessure ne vous empêche pas de remplir vos fonctions de membre du service.

Avec votre avocat à vos côtés, vous pouvez obtenir le résultat que vous souhaitez. Soyez simplement ouvert à votre avocat et faites tout ce qui est légal.

La Tribune DZ

La Tribune DZ, votre magazine généraliste en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *