Couverture de l’obtention d’une aide juridique

L’aide juridique permet aux personnes ayant un faible revenu familial d’obtenir une aide et des conseils juridiques gratuits auprès d’un avocat ou d’un conseiller expérimenté.

Qu’est-ce que la couverture ?

La couverture comprend tout ce que vous pouvez demander et poser légalement à un avocat, en particulier si vous vous préparez pour une affaire portée devant les tribunaux. Certaines sont des réflexions générales basées sur des problèmes juridiques. Votre conseiller juridique peut également insérer des négociations, obtenir l’avis d’un avocat, rédiger des documents ou des lettres juridiques et préparer une affaire devant un tribunal. La médiation concernant les affaires familiales est également couverte par l’aide juridique. La médiation est un type de négociation dans lequel les deux parties sont aidées par un médiateur impartial afin de trouver une solution acceptable pour les deux personnes concernées.

Contrairement à ce que d’autres personnes pourraient penser, l’aide juridique n’est pas responsable de tout type de paiement effectué devant un tribunal ou de la rémunération d’un avocat pour sa représentation devant un tribunal ou une cour. D’un autre côté, vous pouvez avoir la chance d’obtenir de l’aide pour des situations comme celles-ci grâce à la représentation légale contrôlée, la représentation légale et l’aide au tribunal.

Quels sont les problèmes juridiques probables couverts par l’aide juridique ?

  • Achat et vente d’un bien immobilier. Par exemple, si vous voulez acheter quelque chose ou vendre votre maison, l’aide juridique peut vous donner certains conseils seulement si les situations sont commandées par le tribunal en raison des résultats du divorce, du partenariat dissous et de la séparation légale.
  • Le droit du logement qui vous aide lorsque vous avez des problèmes avec des propriétaires qui veulent vous expulser de la propriété ou si vous avez des arriérés.
  • Les cas de certaines négligences médicales.
  • Les procédures judiciaires, par exemple lorsque quelqu’un intente un procès contre vous parce que vous n’avez pas pu lui payer l’argent que vous lui deviez.
  • Les cas de préjudice corporel, uniquement si le préjudice est causé par des abus injustifiés et des coups et blessures délibérés.
  • Droit des consommateurs dans le cas où vous avez acheté des marchandises non comestibles ou défectueuses qui ne peuvent plus être ingérées.
  • Préparation d’une audience dans un conseil de tribunal, par exemple en cas de licenciement pour cause d’inégalité, bien que l’aide juridictionnelle ne couvre aucune forme de représentation au tribunal.
  • Les problèmes familiaux, par exemple lorsque la pension alimentaire est négligée après le divorce et les cas de litiges concernant la propriété légitime des enfants. Des conseils sur la dissolution et le divorce qui n’est pas défendu peuvent également être apportés.
  • Les questions d’adoption seulement si des litiges ont été faits.
  • Si vous avez atteint un certain âge où la mort est probable, vous pouvez obtenir des conseils sur la rédaction d’un testament, surtout dans des circonstances difficiles.

Pour pouvoir bénéficier d’une aide juridique, il faut être financièrement stable. Vous devez remplir certaines conditions, notamment en ce qui concerne les aspects financiers ou si l’avocat estime que vous êtes capable de répondre à ses normes et de lui donner les avantages nécessaires pour poursuivre l’affaire. Des avantages suffisants signifient que les chances de succès sont plus grandes dans le traitement de l’affaire.

Dès que l’aide vous a été accordée, soyez assuré que votre dossier sera réexaminé régulièrement, sans aucune défaillance, et que vos conditions seront maintenues selon les normes appropriées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *